Les limites du GPS Moto

Le GPS moto n’est pas synonyme de voyage parfait. Après avoir surmonté les angoisses liées à son choix et son installation, il réservera bien des surprises.

GPS moto : parfois, les indications données sont fausses

Les raisons les plus plausibles à ce problème sont le bug du calculateur de parcours et/ou le positionnement approximatif. Le GPS peut vous laisser conduire sur la route avant de vous demander soudainement de faire demi-tour, parfois sans raison évidente. L’appareil vous emmène sur une route plus courte, mais qui s’avère non carrossable.

Source pour voir les tests et avis sur les meilleurs GPS moto.

Au fur et à mesure que la cartographie s’améliore, ces incohérences deviennent de moins en moins, mais cela se produit toujours. À cause de ces incohérences, des conducteurs qui ont suivi aveuglément les instructions du GPS se sont retrouvés dans une position inconfortable : au fond d’un lac ou d’un port, dans un ravin… Même s’il fonctionne bien, le GPS moto pourra créer sérieusement des ennuis. Lorsque vous savez clairement que l’autre chemin est plus court ou plus rapide, parce que vous y passez depuis dix ans, il vous tiendra mordicus de prendre ce chemin.

Pendant qu’il recalcule, vous aurez une bonne dizaine de minutes pour éviter la voix qui serine de tourner à droite… Certes, le système de calcul d’itinéraire prend en compte les limitations de vitesse, mais pas les feux de circulation, les temps d’arrêt ou les stops. Pour lui, la voie pleine de feux tricolores où vous devez vous arrêter tous les deux-cents mètres est rapide qu’une rue parallèle libre de feux.

À vrai dire, le GPS moto est très utile en terrain dont on ignore son identité, mais votre connaissance du terrain sera toujours meilleure que celle de cet appareil électronique. Parfois, le récepteur débloque soudainement et vous expédiera à des centaines de kilomètres. Ne croyez pas aveuglément aux recommandations de votre GPS. Vous devez vérifier les chemins à suivre, et faire preuve de bon sens et suivre les indications des panneaux.

Les autres soucis liés à l’usage du GPS moto

Le navigateur GPS est un concentré d’électronique accompagné de logiciels. Vous passerez au moins autant de temps sur votre appareil que sur la route avec les chemins à suivre à télécharger, les suggestions de dépannages et/ou réglages, les cartographies, le logiciel de gestion, les mises à jour…

Conduire une moto avec GPS n’est pas forcément facile, vous devez tenir compte de tous ces soucis et incohérences.

Lire aussi :L’avis de Marion concernant la centrifugeuse / Aspirateur de table : les explications de Marc/Les grandes marques de tondeuse hélicoïdale

https://www.youtube.com/watch?v=FfAd_I0qAGs