Les types de crêpières sur le marché avec Amélie

Il existe plusieurs types de crêpières sur le marché actuel et je vais vous faire une petite présentation avec l’aide d’Amélie, des différents choix qui s’offrent à vous. Ainsi, je pense, que vous pourrez mieux cerner les tenants et les aboutissants des différentes crêpières.

Bonjour Amélie, merci d’être venue ici pour nous parler de la crêpière. Tu tiens un site sur le sujet il me semble, alors pourquoi ne pas le présenter ?

Bonjour, et merci pour l’invitation. Effectivement, je propose des conseils et des informations sur la crêpière via ce site http://www.crepiere.info/. En fait, il m’est venu l’idée de faire un site comme celui-ci car on me demandait souvent comment choisir la crêpière, et donc, je trouvais important de pouvoir apporter des conseils. Alors, vous pouvez retrouver des conseils, mais aussi des tests et des avis sur différents modèles de crêpières sur le marché actuel.

D’accord merci Amélie. Peux-tu nous en dire plus sur les différentes crêpières qu’il y a sur le marché ?

Il y a en fait 2 grandes familles de crêpières sur le marché. La première c’est pour réaliser des crêpes une par une, et la deuxième c’est pour faire des mini crêpes avec la famille et les amis. Tout le monde participe à la fête.

Je suppose que chacune de ces crêpières a ses avantages ?

Tout à fait. Tout dépendra de ce que tu souhaites avoir en fait. Si tu envisages de sortir l’appareil pendant des soirées avec des amis sans trop te prendre la tête, alors, je pense que la crêpière party est l’appareil à avoir. Alors que si tu souhaites faire de grandes crêpes et que les crêpes party ne sont pas envisagés, alors, tu opteras pour une crêpière plutôt professionnelle.

Un ordre de prix pour les crêpières ?

L’ordre de prix est relativement complexe à te donner car tout dépendra de nombreuses choses comme la marque, la qualité des matériaux, etc.. mais disons que pour une crêpière party, cela commencera à partir de 50 euros et pour une crêpière professionnelle, ce sera dans les 70 euros.

Envie de lire d’autres interviews ? C’est par ici !