Comment communiquer en moto ?

Casque fiable, gants et blouson sont les équipements indispensables pour être un motard digne de ce nom. Néanmoins, avec l’évolution de la technologie, un petit gadget commence à faire beaucoup d’adepte chez les fans de moto : il s’agit de l’intercom.  Cet outil commence en effet à prendre une place assez importante dans l’équipement des conducteurs de 2 roues.

Pourquoi utiliser l’intercom moto ?

Les signes du doigt pour marquer un arrêt, le signe du poing pour dire stop, de la main pour signaler la police, ces signaux sont toujours d’actualités chez les motards. Mais évolution oblige, la communication par l’intermédiaire de la technologie prend de plus en plus de place dans la vie des amateurs de deux roues. En effet, mise à part la facilité d’utilisation, l’intercom offre quelques avantages non-négligeables. Le premier point à signaler est bien sur la sécurité qu’il offre à son utilisateur. Tout motard utilisant cet outil pourra facilement communiquer sans presque même bouger le petit doigt et pourra ainsi éviter les accidents dus aux inattentions (regard non porté sur la route,  la conduite avec une seule main etc…).  Le second point est bien sur le fait qu’un motard utilisant cet accessoire sera toujours joignable. En effet, il n’est pas rare (sécurité et code de la route oblige) de voir des motards s’arrêter pour passer un coup de fil ou répondre à un appel. L’intercom moto remédie à ce problème car le conducteur aura simplement à appuyer sur un bouton et pourra discuter tout en conduisant sans toutefois en abuser.

Les diverses types d’intercom moto

Les usines spécialistes en intercom voir même ceux qui sont uniquement dans le domaine de la téléphonie propose tous des accessoires pour les motards. Mise à part les talkies walkies, il existe différents types d’accessoires du genre. Le site spécialisé speedway.fr propose aux motards  des intercoms qui possèdent    tous diverses fonctions.  Pour la réception ou l’émission d’appel,  on peut prendre l’exemple de l’intercom Sena  10 S.  Ce petit bijou propose à son utilisateur une qualité sonore adéquate (réduction des bruits sur la route) et un rayon d’action vraiment élargi (plus de 1,5km). Son design raffiné et flexible s’adapte parfaitement pour presque tous les types de casques qu’il soit intégrale ou modulable.  D’autres sites spécialisés offre diverses produits du même genre.  Pour les randonnées entre motards par exemple, le PackTalk Scala Solo se montre d’une grande utilité puisque ce dernier permet à plus de 15 utilisateurs de s’interconnecté.  Outre le fait que cet intercom possède tout ce qui est technologie de pointe (Bluetooth, Music sharing et GPS),  il embarque aussi la spécification DMC et peut aussi se connecter à d’autre types d’intercom.

En résumé chez nos amis motards, l’utilisation de l’intercom moto est très conseillée. Toutefois, chaque individu peut en fonction de ses besoins, de son utilisation et de son budget choisir parmi une large gamme variée qu’offrent les différents revendeurs.

A lire aussi : Comment trouver une chancelière pas chère ?